Actualités et communiqués

Cinquième journée annuelle de sensibilisation à Cyberaide.ca

La centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet lance une campagne nationale pour encourager les Canadiens à poser des gestes concrets et à signaler les comportements inquiétants sur Internet.

26 septembre 2016
Pour diffusion immediate

Winnipeg (Manitoba) : C’est aujourd’hui la cinquième Journée de sensibilisation à Cyberaide.ca, la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation des enfants sur Internet, qui relève du Centre canadien de protection de l’enfance (Centre canadien).

Cyberaide.ca reçoit en moyenne plus de 3 300 signalements par mois et encourage la population canadienne à protéger les enfants contre les prédateurs en posant des gestes concrets et en signalant les comportements inquiétants sur Internet.

Parallèlement à la Journée de sensibilisation à Cyberaide.ca 2016, le Centre canadien a lancé une campagne nationale pour sensibiliser la population à la cyberexploitation sexuelle des enfants et montrer comment les signalements peuvent contribuer à protéger les enfants contre les abus sexuels.

« Même s’il s’agit certainement d’un problème mondial, la triste réalité, c’est que ces crimes se produisent aussi dans les foyers canadiens, déclare Lianna McDonald, directrice générale du Centre canadien. À chaque signalement d’enfant victime d’abus sexuel, il faudrait tout de suite vérifier si l’abus a été enregistré et diffusé sur Internet. »

Dans le cadre d’une étude récente, Cyberaide.ca a analysé près de 152 000 signalements et 43 762 images et vidéos différentes de pornographie juvénile. Près de 80 % des images analysées montraient de très jeunes enfants prépubères âgés de moins de 12 ans. L’une des constatations les plus alarmantes et trop peu connues de cette étude, c’est que près de 70 % des images semblent avoir été prises dans une résidence privée.

Le Centre canadien encourage parents et adultes à se rendre sur Cyberaide.ca pour s’informer sur la campagne et prendre part à la conversation sur les médias sociaux en utilisant le mot-clic #Cyberaide2016.

Dans les prochaines semaines, le Centre canadien réunira des experts du monde entier afin d’élaborer des recommandations mondiales pour soutenir les victimes de pornographie juvénile.

« Nous ne pouvons pas continuer la lutte contre le problème croissant des images d’enfants victimes d’abus sexuels sur Internet avec des moyens dépassés, ajoute Mme McDonald. Voilà pourquoi notre organisme investit dans des solutions innovantes pour contrer ce fléau. »

Pour toute demande de renseignements ou d’entrevue, contacter :

Communications, Centre canadien de protection de l’enfance

Téléphone :
204 945-8074

Courriel :
communications@protegeonsnosenfants.ca

-30-

À propos du Centre canadien de protection de l’enfance : Le Centre canadien de protection de l’enfance est un organisme caritatif national voué à la sécurité personnelle et à la protection des enfants. Il a pour objectif de réduire l’exploitation et les abus sexuels d’enfants, d’aider à retrouver les enfants disparus et de prévenir la violence faite aux enfants. Le Centre gère Cyberaide.ca – la centrale canadienne de signalement des cas d’abus pédosexuels et d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet – ainsi que d’autres services de prévention et d’intervention destinés à la population canadienne.

À propos de Cyberaide.ca : Depuis sa création en septembre 2002, Cyberaide.ca est devenue un élément crucial de la Stratégie nationale du Canada pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle sur Internet. En étroite collaboration avec des corps policiers de tout le Canada, Cyberaide.ca a donné suite à plus de 200 000 signalements venant du public concernant des cas d’exploitation sexuelle d’enfants, et ces efforts ont permis d’arrêter plus de 514 individus, de prendre en charge de nombreux enfants en situation d’abus et de protéger un nombre incalculable d’enfants tant au Canada qu’à l’étranger. Cyberaide.ca diffuse aussi du matériel de sensibilisation pour aider les Canadiens à se protéger. En 14 ans, nous avons distribué gratuitement plus de 12 millions d’exemplaires de nos ressources aux écoles, aux corps de police, aux services de protection de l’enfance, au secteur privé et à d’autres partenaires.